NOUVELLES

L'ONU déplore l'annonce de nouveaux logements dans des colonies israéliennes

07/06/2012 08:28 EDT | Actualisé 07/08/2012 05:12 EDT

Le coordinateur spécial de l'ONU pour le processus de paix au Proche-Orient, Robert Serry, a déploré jeudi l'annonce par Israël de nouveaux logements dans des colonies, rappelant que toutes les implantations étaient "illégales" au regard du droit international.

M. Serry "réaffirme la position de la communauté internationale selon laquelle toute construction dans les colonies - que ce soit sur un terrain privé palestinien ou ailleurs en territoire palestinien occupé - est contraire au droit international", selon un communiqué publié à Jérusalem.

"Les dernières annonces, dont celle de 300 unités supplémentaires à Beit El, loin à l'intérieur de la Cisjordanie, sont profondément troublantes", a-t-il estimé, mettant en garde contre les conséquences de la colonisation sur la viabilité d'une "solution à deux Etats" israélien et palestinien.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a promis mercredi la construction de centaines de logements dans les implantations de Cisjordanie pour compenser la prochaine évacuation de cinq bâtiments érigés sur des terres privées palestiniennes dans la colonie de Beit El, près de Ramallah en Cisjordanie.

Beit El "va être agrandie et 300 nouvelles familles vont s'y installer", a déclaré M. Netanyahu après le rejet d'une proposition de loi visant à autoriser a posteriori des maisons construites sur des terres privées palestiniennes dans le quartier de l'Oulpana à Beit El.

En outre, M. Netanyahu a approuvé la mise sur le marché de terrains pour construire 551 logements supplémentaires dans d'autres colonies de Cisjordanie.

Plus de 340.000 colons israéliens vivent en Cisjordanie et quelque 200.000 dans des quartiers de colonisation à Jérusalem-Est occupé et annexé.

sst/dms/vl

PLUS:afp