NOUVELLES

Les Kings voudront oublier le match no 4 et rebondir lors du match no 5

07/06/2012 10:36 EDT | Actualisé 07/08/2012 05:12 EDT

SHORT HILLS, États-Unis - Darryl Sutter a grimacé, dégoûté et incrédule, et a rigolé après que les Kings de Los Angeles eurent gaspillé leur première occasion de remporter une première coupe Stanley dans leur histoire.

L'entraîneur, habituellement tranquille et monotone, était sous le choc mercredi, après qu'un journaliste lui ait demandé d'expliquer les «problèmes» de son équipe lors des matchs nos 4. Les Kings, qui ont une fiche de 15-3 depuis le début des éliminatoires, sont devenus la première formation dans l'histoire de la LNH à se forger une avance de 3-0 lors de chacune des quatre rondes. Ils ont complété le balayage à une seule reprise.

Mercredi, ils ont perdu 3-1 face aux Devils et devront disputer un cinquième match samedi, au New Jersey. Sutter ne pouvait croire que l'incapacité de son équipe à compléter le balayage était maintenant qualifiable de problème.

«C'est génial, avait-il dit sarcastiquement. Mettre fin à une série en quatre matchs? C'est la finale de la Coupe Stanley.»

Cela avait mis fin à une courte conférence de presse de trois questions. Sutter croyait qu'il n'était pas nécessaire de rester plus longtemps afin de parler des problèmes de son équipe, outre celui qu'elle devait effectuer un autre long voyage à travers le pays.

Les Kings vont se retrouver dans une position confortable, à l'étranger. Ils ont remporté leurs 10 rencontres sur des patinoires adverses depuis le début des éliminatoires, un record de la LNH. Avec une autre victoire, les Kings établiraient une autre record pour le plus de victoire à l'étranger en séries lors d'une même année.

«C'est mieux que si nous avions à disputer un autre match no 4, a rigolé l'attaquant des Kings Dustin Penner après l'arrivée de l'équipe au New Jersey. La vie n'est pas si mauvaise. Nous avons encore quelques occasions afin d'atteindre notre objectif. Nous ne voulons pas regarder trop loin devant. Nous avons reçu une bonne leçon l'autre soir en perdant. C'était difficile.

«J'espère que nous allons tous franchir la dernière étape vers notre but.»

Les Kings ont un dossier de 1-3 lors des matchs nos 4 cette année, mais sont 2-0 lors des matchs nos 5. Ils sont donc prêts à mettre fin aux espoirs des Devils, qui tentent de devenir la deuxième équipe à remporter la coupe Stanley après avoir accusé un retard de 3-0 lors de la série finale.

«Les équipes que vous affrontez lors de matchs pour l'élimination sont là pour une raison, a rappelé l'attaquant Justin Williams jeudi. Ce n'est pas censé être toujours des balayages. Vous n'êtes pas censé remporter chaque rencontre.

«C'est à ce moment-là que leur force de caractère ressort, quand ils sont acculés au mur. Ils ont joué un excellent match, ont travaillé très fort. Nous n'avons pas pu en faire autant.»

PLUS:pc