NOUVELLES

Le TSX recule malgré les gestes de la Chine pour aider son économie

07/06/2012 10:11 EDT | Actualisé 07/08/2012 05:12 EDT

TORONTO - La reprise entamée ces derniers jours par la Bourse de Toronto a connu un revers jeudi, malgré l'annonce par la Chine de mesures visant à relancer son économie.

L'indice composé S&P/TSX avait grimpé de près de 100 points après que la banque centrale chinoise eut abaissé ses taux d'intérêt. Les investisseurs espéraient en outre que les autorités européennes coordonnent une aide pour le secteur bancaire espagnol en difficulté.

Mais l'indice phare du parquet a finalement cédé 41,28 points pour clôturer à 11 592,12 points, après avoir bondi de plus de 300 points ces deux dernières séances. La Bourse de croissance TSXV a glissé de 6,56 points à 1296,08 points.

Le dollar canadien est pour sa part resté inchangé à 97,29 cents US.

Les marchés américains avaient commencé la journée en lion, mais ils ont jeté du lest en après-midi, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles ayant finalement avancé de 46,17 points pour clôturer à 12 460,96 points. L'indice composé du Nasdaq a reculé de 13,7 points à 2831,02 points et l'indice élargi S&P 500 a glissé de 0,14 point à 1314,99 points.

Les indices ont terminé la séance en deçà de leurs sommets quotidiens, le président de la Réserve fédérale américaine, Ben Bernanke, ayant indiqué que même si la Fed était prête à prendre de nouvelles mesures pour relancer l'économie américaine, rien du genre n'était imminent.

«M. Bernanke dit simplement qu'ils vont agir s'ils ont besoin de le faire, mais qu'ils ne le feront pas s'ils n'en ont pas besoin», a observé Allan Small, conseiller principal chez DWM Securities.

« Je crois que cela devrait être suffisant pour ces marchés parce que cela veut dire qu'ils agissent comme un filet de sécurité. C'est de cette façon que je vois ça, mais le marché veut voir des résultats.»

La banque centrale chinoise a réduit son taux directeur pour la première fois en près de quatre ans, pour tenter de renverser un ralentissement prononcé de son économie.

La Chine a été une importante force derrière la reprise économique des dernières années, faisant grimper les prix des matières premières et le cours des actions liés à ce secteur à la Bourse de Toronto.

Mais ces titres ont souffert dans les trois derniers mois, avec la détérioration de la crise des dettes dans la zone euro et le ralentissement de l'économie chinoise.

Le sentiment des investisseurs a été encouragé jeudi lorsque certains médias ont rapporté que des responsables de l'Union européenne exploraient des façons d'aider le fragile secteur bancaire espagnol sans imposer de strictes conditions au gouvernement du pays.

Les banques espagnoles croulent sous les prêts toxiques depuis l'éclatement de la bulle immobilière du pays.

Le secteur aurifère a été le plus grand perdant jeudi, avec un déclin d'environ 3,5 pour cent. Le cours du lingot d'or a reculé de 46,20 $ US à 1588 $ US l'once à New York. L'action de Barrick Gold (TSX:ABX) a chuté de 1,74 $ à 39,79 $, tandis que celle de Goldcorp (TSX:G) a effacé 1,18 $ à 40,12 $.

Les titres du secteur de l'énergie ont reculé de 0,6 pour cent, le cours du pétrole brut ayant cédé 20 cents US à 84,82 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York. L'action de Cenovus Energy (TSX:CVE) a cependant avancé de 50 cents à 32,97 $, tandis que celle de Canadian Natural Resources (TSX:CNQ) a rendu 64 cents à 28,77 $.

Le secteur de la finance a enregistré la plus forte progression, soit 0,65 pour cent, stimulé notamment par l'action de la Banque Royale (TSX:RY), qui a pris 33 cents à 50,99 $, et par celle de la Banque TD (TSX:TD), qui a avancé de 75 cents à 79,08 $.

Le groupe des métaux de base a effacé les gains intéressants affichés plus tôt dans la journée et clôturé sur une croissance de 0,14 pour cent. Le cours du cuivre a lui aussi perdu son élan du début de la journée et terminé la séance inchangé à 3,38 $ US la livre. Le titre de Teck Resources (TSX:TCK.B) a pris 24 cents à 32,55 $ et celui de Thompson Creek Metals (TSX:TCM) a rendu 17 cents à 3,64 $.

PLUS:pc