NOUVELLES

Égypte: accord sur la formation du comité chargé de rédiger la Constitution

07/06/2012 06:42 EDT | Actualisé 07/08/2012 05:12 EDT

LE CAIRE, Égypte - Les généraux qui dirigent l'Égypte et les représentants de 22 partis politiques se sont entendus, jeudi, sur la façon de former la commission qui devra rédiger la nouvelle Constitution, après un blocage de trois mois sur le dossier.

L'agence de presse officielle égyptienne a annoncé que lors d'une réunion convoquée par le chef du Conseil suprême des forces armées, le maréchal Hussein Tantaoui, les participants s'étaient entendus sur la façon de choisir les 100 membres de la commission et sur le mécanisme de vote au sein de l'assemblée.

En vertu de cet accord, les islamistes obtiendront la moitié des sièges de la commission constitutionnelle.

Les Frères musulmans et les autres groupes islamistes, majoritaires au Parlement, avaient choisi leurs partisans pour former la précédente commission, ce qui a suscité un tollé des autres partis et poussé un tribunal à ordonner le démantèlement de la commission.

L'accord survient après que le Conseil suprême des forces armées eut menacé, mardi, d'imposer son propre plan si les partis n'arrivaient pas à s'entendre d'ici 48 heures.

PLUS:pc