NOUVELLES

Euro-2012 - Un parcours du combattant

07/06/2012 07:57 EDT | Actualisé 07/08/2012 05:12 EDT

De la désignation surprise de la Pologne et l'Ukraine comme co-organisateurs de l'Euro-2012 en avril 2007 au match d'ouverture Pologne-Grèce vendredi à Varsovie, les cinq années écoulées ont ressemblé à un parcours du combattant.

18 avril 2007: Coup de tonnerre

L'UEFA confie l'Euro-2012 au tandem Pologne-Ukraine aux dépens de l'Italie et du duo Croatie-Hongrie. C'est une immense surprise. Michel Platini, nouveau président de l'UEFA, n'y était pas favorable. Certains membres du comité exécutif ont voté en vertu d'anciens accords et par défiance vis-à-vis de Platini. Critiques et doutes cernent immédiatement les pays hôtes. Rapidement, les délais ne sont pas tenus, surtout en Ukraine.

27 août 2009: "des hauts, des bas"

Interrogé par l'AFP sur l'Ukraine, M. Platini répond: "Je ne sais pas, il y a des hauts, des bas, des promesses, des retours en arrière..."

7 février 2010: soubresauts politiques

En Ukraine, Viktor Ianoukovitch remporte l'élection présidentielle face à Ioulia Timochenko, alors Premier ministre, et appelle l'égérie de la Révolution orange en 2004 à démissionner.

10 avril 2010: crash

Le président polonais Lech Kaczynski ainsi que plusieurs autres hauts dirigeants du pays sont tués dans un accident d'avion près de Smolensk, dans l'ouest de la Russie.

25 mars 2011: taper du poing sur la table

"Je vais aller en Ukraine et je vais avoir une explication franche et sérieuse avec le nouveau gouvernement pour voir la situation, et puis aussi taper un peu du poing sur la table", lance Platini

24 juin 2011: ouverture du procès de Timochenko

Accusée d'avoir outrepassé ses pouvoirs de Premier ministre en 2009 en autorisant, sans l'approbation du gouvernement, la signature des contrats gaziers, la prévenue dénonce une affaire politique orchestrée par le régime de M. Ianoukovitch.

5 août 2011: Timochenko placée en détention provisoire

Coup de théâtre au procès de l'égérie de la Révolution orange pro-occidentale en 2004: Timochenko est placée en détention provisoire par un tribunal de Kiev où elle est jugée pour abus de pouvoir.

11 Octobre 2011: Timochenko condamnée à sept ans de prison

Timochenko est condamnée à sept ans de prison, à verser environ 190 millions de dollars de dommages-intérêts.

16 mars 2012: accident de train

16 personnes sont tuées et une soixantaine blessées dans une collision frontale entre deux trains qui se sont retrouvés sur la même voie à Szczekociny, dans le sud de la Pologne, une des plus graves catastrophes ferroviaires dans ce pays.

12 avril 2012: "bandits, escrocs"

Platini dénonce les prix des hôtels ukrainiens: "C'est bête d'avoir fait beaucoup d'investissements et puis de dire aux gens qu'ils ne peuvent pas venir car il y a des bandits et des escrocs qui veulent gagner beaucoup d'argent à l'occasion de cet Euro".

27 avril 2012: explosions

27 personnes sont blessées en Ukraine dans une série d'explosions en pleine rue à Dniepropetrovsk (centre-est), un "défi" lancé à ce pays selon son président Viktor Ianoukovitch, à six semaines du début de l'Euro-2012 de foot.

31 mai 2012: boycott politique

La ministre française de la Jeunesse et des Sports Valérie Fourneyron annonce qu'"aucun membre du gouvernement ne sera aux matches en Ukraine", où l'équipe de France jouera ses trois matches du groupe D de l'Euro-2012, au regard "de la détention" de l'opposante ukrainienne Ioulia Timochenko.

6 juin 2012: confiance

Platini estime que l'organisation ne sera "pas loin de la perfection" pour l'Euro-2012, à deux jours du coup d'envoi, vendredi à Varsovie avec Pologne-Grèce.

7 juin 2012: "boycott" politique britannique

Aucun membre du gouvernement britannique n'assistera aux matches de poule en Ukraine, où joue l'Angleterre, en raison de préoccupations concernant "l'Etat de droit" dans ce pays, annonce le ministère des Affaires étrangères.

pgr/sk/ep

PLUS:afp