NOUVELLES

Démantèlement d'un réseau de vols de véhicules par la police de Longueuil

07/06/2012 03:08 EDT | Actualisé 07/08/2012 05:12 EDT

LONGUEUIL, Qc - Un imposant réseau de vols de voitures de la Rive-Sud a été démantelé, a annoncé jeudi le Service de police de l'agglomération de Longueuil (SPAL).

Il aura fallu plus de deux ans d'enquête aux policiers pour démanteler le réseau, qui sévissait surtout sur la Rive-Sud, mais aussi sur la Rive-Nord, à Montréal, Québec et Toronto. L'opération «Serrure» a mené à 11 arrestations et porté sur le vol de 300 voitures.

La semaine dernière, les policiers de Longueuil ont mis la main au collet de deux autres suspects dans l'affaire, Marco et Francis Rondeau, qui étaient déjà connus des policiers. Ils ont été arrêtés et accusés de vol de véhicules, complot, trafic de véhicules, recel de plus de 5000 $ et possession d'outils de cambriolage. Une perquisition a par la suite été menée par le SPAL au domicile de l'un des deux accusés à Chambly, et les policiers n'excluent pas de procéder à d'autres interpellations une fois l'expertise effectuée sur le matériel saisi.

Quelque 100 voitures volées ont pu être récupérées depuis, tandis que les 200 autres se trouvent fort probablement en Europe et sur le continent africain, a indiqué le SPAL lors d'une conférence de presse, jeudi. Destinées pour la plupart à l'exportation, les voitures volées étaient transportées jusqu'au port de Montréal, où elles étaient ensuite embarquées pour l'étranger.

Les véhicules utilitaires sports (SUV) avaient particulièrement la cote auprès du réseau. Chaque véhicule valant près de 30 000 $, la valeur totale des vols frise largement les 9 millions $, a estimé le responsable de l'enquête «Serrure», le capitaine Daniel Blais.

«C'est de la haute technologie. Les appareils utilisés par les membres du réseau ne sont pas donnés au commun des mortels, on ne peut pas commander ça. Ce sont habituellement des garages spécialisés et des serruriers qui peuvent y avoir accès», a poursuivi le capitaine Blais, ajoutant que les malfaiteurs étaient capables de sévir sans laisser aucune trace visible sur le véhicule.

Les policiers ont ainsi saisi divers appareils permettant aux voleurs de programmer les manettes des véhicules dotés d'un système de démarrage sans clé, ou encore de télécharger les données de la clé à puce et d'en faire une copie pour les voitures de ce genre.

Le niveau de sophistication des appareils et l'organisation du réseau en ont fait une opération sans précédent à Longueuil, a-t-on également mentionné.

En 2009, plus de 1500 vols de véhicules avaient été déclarés sur le territoire de l'agglomération de Longueuil, un chiffre qui a chuté à 1100 en 2011. Une baisse de 13 pour cent a jusqu'ici été enregistrée pour 2012 par rapport à l'année précédente, un signe de l'efficacité de l'opération policière, selon le SPAL.

Les membres du réseau procédaient notamment par repérage dans les stationnements de centres commerciaux de la région, tels le quartier DIX30 et les promenades Saint-Bruno, ont expliqué les policiers.

PLUS:pc