NOUVELLES

Colonies israéliennes: Paris dénonce les annonces de Netanyahu

07/06/2012 07:53 EDT | Actualisé 07/08/2012 05:12 EDT

La France "condamne" les annonces mercredi du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu sur la construction de plusieurs centaines de logements dans des colonies de Cisjordanie et lui demande de "s'abstenir" de les concrétiser, selon le ministère des Affaires étrangères.

"Nous appelons le Premier ministre Benyamin Netanyahu à s'abstenir de mettre en oeuvre ces annonces. Nous rappelons que la colonisation sous toutes ses formes est illégale au regard du droit international, sape sur le terrain les bases de la solution des deux Etats et constitue un obstacle à la paix", a déclaré le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères.

Bernard Valero a fait valoir que certaines des nouvelles implantations prévues étaient "éloignées des lignes de 1967, à l'heure où il importe avant tout d'éviter les provocations et de renouer le dialogue entre les parties".

Plus de 340.000 colons israéliens vivent en Cisjordanie et quelque 200.000 dans des quartiers de colonisation à Jérusalem-Est occupé et annexé.

Dans une déclaration séparée, le porte-parole a aussi fait part d'une rencontre mercredi à Paris du chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, avec le directeur du conseil national de sécurité israélien, Yaacov Amidror.

"Le ministre a notamment souligné devant M. Amidror l'engagement de la France en faveur d'une solution de paix au Proche-Orient et sa détermination sans faille sur le dossier nucléaire iranien", a indiqué Bernard Valero.

La promesse mercredi de Benjamin Netanyahu de construire plusieurs centaines de logements dans les implantations de Cisjordanie est présentée comme devant compenser une prochaine évacuation de cinq bâtiments érigés sur des terres privées palestiniennes dans une colonie.

prh/hr/ej

PLUS:afp