NOUVELLES

Arrêtés pour 62 graffitis d'Anonymous, les suspects comparaîtront en septembre

07/06/2012 07:42 EDT | Actualisé 07/08/2012 05:12 EDT

GATINEAU, Qc - Les trois personnes arrêtées dans la nuit de jeudi pour avoir peint le logo d'Anonymous en 62 endroits différents à Gatineau ont été libérées.

Les deux jeunes femmes et un homme ont été arrêtés pour méfait de plus de 5000 $. Ils ont pu recouvrer leur liberté avec la promesse de comparaître devant la Cour du Québec au mois de septembre. Ils devront toutefois respecter certaines conditions, dont celle de ne pas se retrouver aux Promenades de l'Outaouais, là où la plupart des méfaits ont été commis.

Les accusés sont âgés de 20 ou 21 ans et résident dans le secteur Buckingham. Ils ont été surpris par un gardien de nuit qui a sonné l'alerte.

Les suspects ont commis leurs méfaits dans les fenêtres et sur les murs de l'immeuble du centre commercial, de même qu'au terminus de la Société de transport de l'Outaouais (STO).

À leur arrivée sur les lieux, les policiers ont pris les jeunes en flagrant délit.

Des graffitis semblables ont été tracés à Buckingham dans la nuit du 5 au 6 juin. L'enquête policière cherche à savoir si les deux épisodes peuvent être liés.

La police croit de plus que d'autres graffitis avec les inscriptions «Anonymous» auraient été peints au cours des derniers jours sur des édifices, trottoirs ou des panneaux de signalisation.

PLUS:pc