Irak: le secrétaire de l'ancien président Saddam Hussein exécuté pour génocide

Publication: Mis à jour:
ABED HMOUD
AFP

Le secrétaire particulier de l'ex-président irakien Saddam Hussein, Abed Hmoud, condamné à mort en 2010, a été exécuté, a indiqué jeudi un porte-parole du ministère de la Justice, Haidar al-Saadi.

"Il a été exécuté aujourd'hui", a dit M. Saadi. "Le ministère de la Justice a mis en oeuvre la peine de mort prononcée contre le criminel Abed Hmoud (...) pour génocide" lors de la répression des chiites dans les années 1980.

Abed Hmoud, aussi connu sous le nom de Abed Hamid Mahmoud, avait été condamné à la peine capitale le 26 octobre 2010, en même temps que d'autres piliers du régime dont Tarek Aziz, ministre des Affaires étrangères et compagnon de la première heure de Saddam Hussein et, qui se trouve actuellement en prison, et l'ex-ministre de l'Intérieur Saadoun Shaker.

Abed Hmoud était représenté par un des quatre as (les trois autres étant Saddam et ses deux fils Oudaï et Qoussaï), dans le jeu de cartes représentant les responsables irakiens recherchés par les forces américaines après l'invasion de 2003. Il avait été arrêté en juin 2003.

Avec son béret toujours vissé sur la tête et les mêmes moustaches que son maître, il était l'un des hommes les plus redoutés du régime car il était celui qui donnait les directives présidentielles à tous les ministres.

Né a Aujah, village d'enfance du dictateur, près de Tikrit, le secrétaire particulier apparaissait toujours derrière Saddam, en uniforme militaire, lors des réunions avec les hauts dirigeants du parti et les chefs militaires.

Il était au côté de l'ancien dictateur le 7 avril, lorsque ce dernier avait effectué une visite dans le quartier huppé de Mansour, deux jours avant l'arrivée des troupes américaines dans le coeur de Bagdad.

Saddam Hussein a été pendu en 2006 après sa condamnation à mort pour un massacre de chiites en 1982.

Sur le web

Saddam Hussein: son secrétaire exécuté

La fille de Saddam hussein veut faire éditer les mémoires de son père

Saddam Hussein : la fille du dictateur veut publier ses mémoires