NOUVELLES

Une vingtaine d'employés d'American Airlines arrêtés pour trafic de drogue

06/06/2012 04:53 EDT | Actualisé 06/08/2012 05:12 EDT

Les autorités américaines ont démantelé un réseau de trafiquants de drogue impliquant des employés d'American Airlines qui utilisaient leur badge de sécurité pour faire transiter des substances illicites via un aéroport de Porto Rico, ont annoncé des responsables mercredi.

Quelque 45 membres de ce réseau ont été arrêtés, dont une vingtaine étaient des employés ou agents contractuels de la compagnie American Airlines, ont ajouté les responsables.

"Les arrestations d'aujourd'hui dans l'un des aéroports les plus fréquentés du pays montrent notre détermination à travailler avec nos partenaires pour lutter de façon acharnée contre le trafic de drogue, non seulement aux points d'entrée sur notre territoire, mais aussi aux lieux d'origine, de transit et d'arrivée" des substances, a déclaré dans un communiqué Thomas Harrigan, de l'Agence américaine de lutte contre la drogue (DEA).

Le FBI et les autorités de Porto Rico ont aussi pris part à l'opération.

Le réseau a été démantelé à l'aéroport international Luis Munoz Marin à Porto Rico, Etat libre associé aux Etats-Unis comme membre du Commonwealth.

Les personnes impliquées cachaient de la cocaïne dans des bagages, des sacs à dos ou dans leur corps et utilisaient, grâce à leur badge de sécurité, les voitures de service de l'aéroport pour transporter ensuite la drogue dans des avions en partance pour les Etats-Unis.

Les personnes appréhendées "ont utilisé non seulement leur position et leur badge de sécurité pour faire passer en contrebande de larges quantités de substances illicites, mais elles ont aussi compromis la sécurité dans l'un des aéroports les plus importants des Caraïbes", a insisté Pedro Janer, agent spécial de la DEA.

American Airlines a réagi à cette affaire, indiquant dans un courriel à l'AFP "avoir une tolérance zéro pour tout employé lorsqu'il s'agit de ce type d'activités". Mais pour la compagnie aérienne, "les actions de quelques employés ne doivent pas rebondir de façon négative sur les dizaines de milliers d'autres employés d'American Airlines qui ont un sens de l'éthique et travaillent dur pour servir la clientèle".

pb/sam/lor

PLUS:afp