NOUVELLES

Un triple attentat-suicide fait 22 morts dans un marché en Afghanistan

06/06/2012 07:40 EDT | Actualisé 06/08/2012 05:12 EDT

KANDAHAR, Afghanistan - Au moins 22 personnes ont été tuées mercredi dans un triple attentat-suicide perpétré dans un marché du sud de l'Afghanistan, ont annoncé des sources officielles. L'attaque a également fait une cinquantaine de blessés.

Les talibans ont revendiqué la responsabilité l'attaque, qui s'est produite dans un stationnement servant de zone d'attente pour les camions qui assurent la logistique de la base aérienne de Kandahar gérée par l'OTAN.

Un kamikaze a d'abord fait exploser sa moto bourrée d'explosifs. Puis, alors que la foule se précipitait pour aider les victimes, deux autres kamikazes qui circulaient à pied ont déclenché leurs explosifs, a expliqué le chef adjoint de la province de Kandahar, Rahmatullah Atrafi.

Le bilan est de 22 morts, dont huit employés de sociétés de sécurité privées, et d'au moins 50 blessés.

Le triple attentat-suicide s'est produit à 500 mètres d'une base militaire afghane et à environ cinq kilomètres de la base aérienne.

Le président afghan Hamid Karzaï a condamné cette attaque. Selon lui, elle prouve que «l'ennemi s'affaiblit car il s'en prend à des personnes innocentes».

Le nombre de civils tués en Afghanistan a reculé de 36 pour cent au cours des quatre premiers mois de l'année par rapport à l'année dernière, selon les chiffres des Nations unies. Au total, 579 civils ont été tués depuis le début de 2012 en Afghanistan, comparativement à 898 de janvier à mai 2011. Les insurgés sont responsables de 79 pour cent de ces décès, contre 9 pour cent pour la coalition et les troupes afghanes.

Dans la nuit de lundi à mardi, deux civils ont été tués dans un raid mené par les troupes de l'OTAN contre des militants dans un village de l'est de l'Afghanistan, selon la police afghane. L'Alliance atlantique a démenti que des civils aient été touchés, mais des villageois ont présenté les corps de onze femmes et enfants, tués selon eux pendant cette attaque aérienne.

Un hélicoptère de l'OTAN s'est par ailleurs écrasé mercredi dans l'est de l'Afghanistan, provoquant la mort de deux soldats de l'Alliance atlantique.

L'OTAN n'a pas donné d'information sur la nationalité des victimes et n'a pas dit s'il s'agissait d'un accident. Une enquête a été ouverte sur les causes de l'écrasement.

PLUS:pc