NOUVELLES

Tunisie: le préambule de la future constitution a été rédigé

06/06/2012 08:05 EDT | Actualisé 06/08/2012 05:12 EDT

Le préambule de la future constitution tunisienne, qui doit être adoptée par l'Assemblée nationale constituante, a été rédigé, et il inscrit notamment les principes du caractère civil de l'Etat, de l'identité arabo-islamique de la Tunisie et de la séparation des pouvoirs.

Le document, publié par la commission de l'Assemblée chargée de la rédaction du préambule et des principes fondamentaux, devra être adopté en séance plénière, comme tous les textes et articles de la future constitution.

La version adoptée en commission mentionne "les objectifs de la révolution qui a permis la libération du peuple de la colonisation et de la dictature".

Elle précise que la constitution se basera "sur les principes de l'Islam empreints d'ouverture, de modération et de valeurs humanitaires, ainsi que des acquis civilisationnels du peuple tunisien et de son mouvement réformateur".

Le texte cite aussi "les valeurs de l'identité arabo-islamique" du pays.

Il évoque la mise en place d'un système républicain démocratique et un "Etat civil où le pouvoir est au peuple et l'alternance est pacifique", et mentionne la séparation des pouvoirs et l'indépendance de la Justice.

Le document a été rédigé à l'issue de plusieurs mois de travail, au cours desquels les 22 membres de la commission ont auditionné juristes, experts, représentants d'organisations nationales et internationales.

L'Assemblée nationale constituante issue du scrutin du 23 octobre 2011 a pour principale mission de rédiger et d'adopter la future constitution du pays. Le président de l'Assemblée Mustapha Ben Jaafar a répété à plusieurs reprises que la tâche serait achevée le 23 octobre prochain, ouvrant la voie à des élections générales en Tunisie dont la date est prévue vers le 20 mars 2013.

cf/jpc

PLUS:afp