NOUVELLES

McCain dénonce des fuites de données classifiées, la Maison Blanche riposte

06/06/2012 06:04 EDT | Actualisé 06/08/2012 05:12 EDT

La Maison Blanche a accusé mercredi l'influent sénateur républicain John McCain d'être "grossièrement irresponsable", après que ce dernier eut dénoncé des fuites de données classifiées qu'il impute à la présidence.

Le rival malheureux de Barack Obama à la présidentielle de 2008 a accusé cette semaine à plusieurs reprises la Maison Blanche d'avoir organisé ces fuites pour en tirer des dividendes politiques.

Le New York Times avait rapporté vendredi que le président Obama était à l'origine d'une augmentation des cyberattaques contre le programme nucléaire iranien et cela même après que le puissant virus informatique Stuxnet eut été accidentellement découvert en 2010.

Selon le sénateur McCain, la publication de ce type d'informations met des vies américaines en danger.

Le sénateur a également fait référence à des fuites sur l'autorisation donnée par la Maison Blanche de tuer des terroristes présumés lors d'opérations clandestines. Il a aussi évoqué les informations qui ont été publiées sur une campagne d'attaques de drones au Yémen et dans la Corne de l'Afrique.

"Ces fuites doivent cesser", a-t-il martelé mardi soir lors d'un discours devant le Sénat.

Mercredi, le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney, s'est indigné des propos du sénateur en déclarant: "toute suggestion selon laquelle cette administration a autorisé de façon intentionnelle des fuites d'informations classifiées pour des raisons politiques est grossièrement irresponsable".

Et M. McCain de répliquer peu après: "non, ce qui est grossièrement irresponsable ce sont les responsables américains qui divulguent certains programmes parmi les plus secrets, impliquant les priorités de sécurité nationale les plus importantes auxquelles notre pays doit faire face".

mlm-emp/sf

PLUS:afp