NOUVELLES

Magnotta, auteur "crédible" des vidéos postées ces derniers jours (police)

06/06/2012 01:31 EDT | Actualisé 06/08/2012 05:12 EDT

La police de Montréal a jugé "très crédible" que Luka Rocco Magnotta, le Canadien accusé d'avoir tué et démembré son amant, soit l'auteur de trois vidéos le mettant en scène et postées ces derniers jours sur internet, tout en assurant que les recherches se poursuivent.

Le porte-parole de la police de Montréal refuse de les authentifier formellement pour l'instant. "Ce qu'on sait, dit-il, c'est qu'on a vu les vidéos et que cela semble crédible", a déclaré à l'AFP Ian Lafrenière. "Cependant, il y a une analyse qui va être faite pour s'assurer de la véracité de tout ça et s'assurer aussi à quel moment cela a pu être filmé", a poursuivi le porte-parole.

"Pour l'instant, explique-t-il, je le pense mais cependant, comme bon policier, je dois m'assurer de le prouver".

Les vidéos sont en cours d'analyse à Montréal par la brigade des crimes technologiques.

"On pense que c'est récent", déclarait mardi le commandant Denis Mainville, de la division des crimes majeurs du service de police de Montréal à propos de la mise en ligne de ces vidéos au quotidien La Presse.

"Il faut vérifier les vêtements, les lieux physiques. La police française va nous donner un coup de main. Ce serait très surprenant que ça ait été filmé avant le meurtre", expliquait l'officier de police.

Les trois vidéos montrent Luka Rocco Magnotta se filmant visiblement lui-même.

Dans l'un de ces films, Luka Rocco Magnotta se filme en gros plan, à moitié allongé sur un canapé en velours de couleur rouille, dans une pièce aux murs peints d'un jaune criard et fumant avidement une cigarette. Les seules paroles qu'il prononce sont "What's up and hi to all my fans!" ("Quoi de neuf, salut à tous mes fans"), avec, en fond musical, le tube de Madonna "La Isla Bonita". Magnotta, les cheveux blonds peroxydés, les sourcils très bruns, fait un salut de la main. Il semble détendu.

Dans la troisième, il semble vouloir regarder ce qui se passe dehors et se cache derrière des rideaux.

vs/jl/lor

PLUS:afp