NOUVELLES

L'unique centrale électrique de Gaza cesse de fonctionner faute de carburant

06/06/2012 12:56 EDT | Actualisé 06/08/2012 05:12 EDT

La seule centrale électrique de la bande de Gaza a de nouveau cessé de fonctionner mercredi après épuisement de ses stocks de carburant, a annoncé l'Autorité de l'énergie du territoire gouverné par le Hamas.

"La centrale a cessé de fonctionner mercredi", a précisé l'Autorité de l'énergie dans un communiqué, attribuant cet arrêt au manque de carburant.

Par ailleurs, une livraison de 30 millions de litres de carburant du Qatar pour faire fonctionner la centrale, acheminée via l'Egypte et Israël, a de nouveau été reportée mercredi pour "raisons techniques", a indiqué le responsable de l'Autorité palestinienne pour les approvisionnements de Gaza, Raëd Fattouh.

La bande de Gaza sort de plus de deux mois de pénurie d'électricité aiguë, provoquée par l'interruption de la contrebande de carburant en provenance d'Egypte alimentant son unique centrale électrique, qui s'est traduite par des coupures de 18 heures par jour.

Cette crise a été résolue début avril grâce à un accord entre le gouvernement du Hamas et l'Autorité palestinienne prévoyant la livraison de 500.000 litres par jour de carburant pour la centrale, dont le coût est couvert par les recettes collectées par la Compagnie d'électricité de Gaza.

Selon l'ONU, la demande maximale du territoire est estimée à 360 mégawatts, dont 120 fournis par Israël, 22 par l'Egypte et 80 produits par la centrale.

sa-bur-sst/agr/hj

PLUS:afp