NOUVELLES

La productivité des travailleurs a fortement baissé aux États-Unis

06/06/2012 01:56 EDT | Actualisé 06/08/2012 05:12 EDT

WASHINGTON - Le recul de la productivité des travailleurs américains lors des premiers mois de 2012 a été plus important que ne l'avaient tout d'abord cru les autorités et a constitué la plus importante baisse enregistrée en un an, selon les données révisées rendues publiques mercredi.

Le département américain du Travail a annoncé que la productivité avait chuté à un taux annuel de 0,9 pour cent au premier trimestre, soit un recul plus prononcé que celui de 0,5 pour cent estimé le mois dernier pour cette même période.

La productivité représente le rendement par heure de travail.

Cette baisse de la productivité est une mauvaise chose pour les profits des entreprises. Mais elle pourrait constituer une bonne nouvelle pour ceux qui sont à la recherche d'un emploi car elle pourrait signifier que les compagnies peinent à tirer davantage de leurs travailleurs et pourraient devoir embaucher si la demande augmente.

Toutefois, ce n'est pas le message envoyé jusqu'à présent par les sociétés. Les employeurs américains n'ont créé que 69 000 emplois en mai — soit le nombre le moins élevé en un an — et seulement 77 000 emplois en avril. Il s'agit d'un important recul par rapport aux 226 000 emplois mensuels créés pendant le premier trimestre de l'année aux États-Unis.

PLUS:pc