NOUVELLES

La flamme olympique fait une incursion en République d'Irlande

06/06/2012 06:00 EDT | Actualisé 06/08/2012 05:12 EDT

La flamme olympique a franchi mercredi la frontière irlandaise pour son unique sortie du Royaume-Uni avant les JO de Londres, dont la cérémonie d'ouverture aura lieu le 27 juillet, en signe de réconciliation entre le Royaume-Uni et la République d'Irlande.

La torche était portée par des médaillés olympiques de boxe qui l'ont acclamée des deux côtés de la frontière, au cours d'une cérémonie suivie par des foules locales et le président du comité d'organisation des jeux Olympiques Sebastian Coe.

La flamme olympique, qui doit séjourner cinq jours autour de l'Irlande du Nord, fait une incursion en République d'Irlande en signe de rapprochement entre le Royaume-Uni et l'Eire, qui s'était déjà concrétisé par la visite historique de la reine Elisabeth II en mai 2011.

Son passage intervient au lendemain de quatre jours de célébrations du jubilé de la Reine, qui a fêté à 86 ans ses soixante ans de règne.

La flamme va entamer un relais à Dublin, puis retournera en Irlande du Nord à Newry et Lisburn, avant d'aller à Belfast.

Elle sera portée par 40 personnes à Dublin, parmi lesquelles l'athlète irlandaise Sonia O'Sullivan, médaille d'argent sur 50OO mètres aux JO de 2000 à Sydney, l'ancien rugbyman Denis Hickie et le duo de pop music Jedward, qui a représenté l'Irlande au dernier concours de l'Eurovision.

Le jockey Ruby Walsh et l'ancien footballeur de Manchester City Paul McGrath doivent aussi porter la flamme.

Le premier porteur sera le joueur de hurling Henry Shefflin, considéré comme l'un des plus grands joueurs de tous les temps dans cette discipline d'origine gaelique.

La visite d'Elisabeth II en République d'Irlande l'an passé était la première d'un monarque britannique depuis celle de son grand-père George V en 1911, avant que la République prenne son indépendance en 1922.

Lors du jubilé, le prince Charles a estimé que cette visite avait été le "plus haut fait" de sa mère.

Considéré comme la dernière pièce du puzzle du rétablissement de la paix en Irlande du Nord, le voyage de quatre jours de la flamme a nécessité la plus grande opération de sécurité jamais organisée dans le pays.

Partie de Grèce, la flamme olympique est arrivée au Royaume-Uni le 18 mai.

rjm/rfj/eb/jgu

PLUS:afp