NOUVELLES

Deux tigres de Sibérie menacés sont allaités par une chienne russe

06/06/2012 09:55 EDT | Actualisé 06/08/2012 05:12 EDT

MOSCOU - Deux bébés tigres de Sibérie abandonnés en Russie par leur mère ont trouvé une nourrice inhabituelle : un chien Shar Pei couleur sable du nom de Cléôpatre, a annoncé mercredi un employé d'un zoo.

Les bébés tigres sont nés à la fin mai dans un zoo du centre de villégiature Oktyabrsky, dans la ville de Sotchi, en bordure de la mer Noire.

Selon la directrice adjointe du zoo Viktoria Kudlayeva, le chien a immédiatement consacré toute son attention aux nouveaux-nés.

«Elle les a immédiatement acceptés, a indiqué Mme Kudlayeva lors d'une entrevue téléphonique. Elle les nettoie et les nourrit au sein comme si c'était ses enfants. Ils dorment également ensemble.»

Les deux bébés tigres, nommés Clyopa, du nom de la mère adoptive, et Plyusha, reçoivent également du lait de chèvre.

Au dire de Mme Kudlayeva, les bébés tigres ne posent aucun danger pour le chien, même s'ils montrent déjà leurs griffes et grognent.

«Ils ne sont pas agressifs et dépendent d'elle pour se nourrir», ajoute-t-elle.

Moins de 400 tigres de Sibérie, également connus sous le nom de tigres de Mandchourie, d'Ussuri ou d'Amour, ont survécu dans la nature. La plupart d'entre eux se trouvent dans l'Extrême-Orient russe.

PLUS:pc