NOUVELLES

Deux militaires et 17 insurgés tués dans des combats dans le sud du Yémen

06/06/2012 11:44 EDT | Actualisé 06/08/2012 05:12 EDT

Deux militaires, dont un officier, et 17 combattants d'Al-Qaïda ont été tués mercredi dans des affrontements dans le sud du Yémen où l'armée poursuit depuis près d'un mois une offensive contre le réseau extrémiste, ont indiqué des sources militaires.

Un commandant de l'armée et un soldat ont été tués et 12 autres militaires blessés dans une attaque lancée par Al-Qaïda à l'aube contre une position de la 119e brigade à Al-Koud, au sud de Zinjibar, capitale de la province d'Abyane, aux mains des insurgés islamistes, selon une source militaire.

Les militaires ont riposté, faisant "des morts et des blessés" parmi les assaillants, a-t-on ajouté de même source.

Dans la nuit de mardi à mercredi, l'armée a riposté à une attaque d'Al-Qaïda contre l'une de ses positions à la périphérie sud de Zinjibar, "tuant 17 terroristes et blessant d'autres", a déclaré un officier de la 25e brigade mécanisée.

Deux soldats ont été blessés dans l'accrochage, a-t-il ajouté.

L'armée a lancé le 12 mai une offensive contre Al-Qaïda pour tenter de reprendre Zinjibar et d'autres localités d'Abyane, contrôlées depuis l'an dernier par le réseau extrémiste.

Depuis le début de cette offensive, 416 personnes ont été tuées selon un bilan compilé par l'AFP de différentes sources: 308 membres d'Al-Qaïda, 68 soldats, 22 supplétifs de l'armée et 18 civils.

str/tm/vl

PLUS:afp