NOUVELLES

Colonies juives: les non-alignés pour une visite du Conseil de sécurité

06/06/2012 03:42 EDT | Actualisé 06/08/2012 05:12 EDT

Les pays non-alignés membres du Conseil de sécurité de l'ONU souhaitent que le Conseil se rende dans les territoires palestiniens afin de constater les effets de la colonisation israélienne, a indiqué mercredi l'ambassadeur pakistanais Abdullah Haroon.

Le groupe, qui compte huit membres dont le Pakistan, va "inviter le Conseil de sécurité à répondre favorablement" à cette demande, présentée pour la première fois en février par le direction palestinienne mais qui n'a pas reçu de réponse jusqu'ici.

Selon des diplomates, les Etats-Unis entre autres s'opposent à cette visite tant que les négociations israélo-palestiniennes sont dans l'impasse.

M. Haroon a affirmé à la presse que plusieurs pays membres du Conseil, qu'il n'a pas nommés, étaient "favorables" à cette visite et que des discussions allaient se poursuivre avec les Etats-Unis.

Le représentant palestinien à l'ONU Riyad Mansour a par ailleurs indiqué que les Palestiniens pourraient s'adresser à l'Assemblée générale de l'ONU pour obtenir une amélioration de leur statut d'observateur. Le président palestinien Mahmoud Abbas consulte à ce propos "le plus grand nombre possible de pays arabes et de pays amis" pour décider du moment opportun, a-t-il ajouté.

M. Abbas doit être reçu vendredi à Paris par le nouveau président français François Hollande.

Les efforts de l'Autorité palestinienne pour obtenir un statut de membre à part entière à l'ONU sont bloqués au Conseil de sécurité par les Etats-Unis qui menacent d'y mettre leur veto.

Le président palestinien Mahmoud Abbas avait demandé le 23 septembre 2011 l'adhésion à l'ONU d'un Etat de Palestine, mais Israël et les Etats-Unis y sont opposés de même que plusieurs pays européens comme l'Allemagne et l'Italie.

En septembre 2011, Nicolas Sarkozy, alors président français, avait préconisé un "statut intermédiaire d'Etat observateur" pour la Palestine à l'ONU.

tw-avz/mdm

PLUS:afp