NOUVELLES

Baromètre des affaires de la FCEI: l'optimisme des PME faiblit en mai

06/06/2012 04:24 EDT | Actualisé 05/08/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - La confiance des propriétaires de petites et moyennes entreprises (PME) s'est légèrement érodée au mois de mai selon ce que révèle l'indice du Baromètre des affaires de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI).

Il a chuté de 1,6 point le mois dernier après un recul de 1,3 point en avril. Il se situe maintenant à 64,8, chiffre le plus bas depuis novembre 2011.

Simon Gaudreault, économiste à la FCEI, croit que ce sont essentiellement les remous venus d'Europe attestés sur les marchés financiers mondiaux qui continuent de mitiger l'optimisme des entreprises canadiennes. Il estime, d'une manière générale, que la plupart des données économiques fondamentales restent positives, notamment car les plans d'emploi et d'investissement des entreprises sont toujours à la hausse.

Les chefs d'entreprise de l'Alberta, de la Saskatchewan et de la Colombie-Britannique sont les plus optimistes du Canada, mais l'optimisme a dégringolé en Ontario, en Nouvelle-Écosse, à l'Île-du-Prince-Édouard et à Terre-Neuve-et-Labrador. Dans les autres régions, le Québec, le Nouveau-Brunswick et le Manitoba, l'indice est environ un point au-dessous de la moyenne nationale.

Le Canada affiche un déclin global de confiance dans les secteurs des biens tels l'agriculture, la fabrication et la construction alors que le commerce de détail et l'hébergement ont tenu bon ou enregistré de légers gains.

Par ailleurs, 21 pour cent des chefs d'entreprise prévoient augmenter leurs effectifs à temps plein au cours des trois ou quatre prochains mois, alors que seulement 10 pour cent comptent les réduire. De plus, 40 pour cent des entrepreneurs estiment que la situation générale de leurs affaires est bonne, soit environ trois fois plus que ceux qui la considèrent comme étant mauvaise, à 14 pour cent.

-

PLUS:pc