NOUVELLES

Assurance-emploi: les premiers ministres de l'Atlantique sont inquiets

06/06/2012 02:43 EDT | Actualisé 06/08/2012 05:12 EDT

BRUDENELL, Î.-P.-É. - Les premiers ministres des provinces de l'Atlantique demandent à Stephen Harper plus d'informations concernant les changements proposés au programme fédéral d'assurance-emploi.

Le premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard, Robert Ghiz, veut une garantie que les quatre provinces maritimes ne seront pas touchées de manière disproportionnée si les changements annoncés sont appliqués.

L'une des mesures proposées par le gouvernement fédéral prévoit que les «prestataires fréquents» du programme d'assurance-emploi soient contraints d'accepter un emploi moins bien rémunéré qui se trouverait à moins d'une heure de route, même s'il est dans un secteur d'activité différent de leur ancien emploi.

Selon les premiers ministres, ces changements ne tiennent pas compte de l'importance de l'industrie saisonnière dans leur région, où de nombreuses personnes travaillent dans les secteurs de l'agriculture, des pêcheries et du tourisme.

À l'issue de leur rencontre mercredi à Brudenell, à l'Île-du-Prince-Édouard, les premiers ministres ont convenu d'envoyer une lettre à M. Harper afin de lui demander des éclaircissements sur la réforme du programme d'assurance-emploi.

PLUS:pc