MONTRÉAL - Un évènement astronomique rare se produira ce mardi: le passage de la planète Vénus devant le Soleil.

Peu de gens ont eu le privilège de contempler le lent déplacement de la planète devant le Soleil. Le Planétarium de Montréal rappelle que le dernier passage de Vénus s'est produit le 8 juin 2004 mais que les précédents remontent à 1882 et 1874.

Il faudra patienter pendant plus de 105 ans, jusqu'au 11 décembre 2117, pour observer de nouveau un passage de Vénus devant l'astre du jour.

Un tel phénomène exige que la Terre, Vénus et le Soleil se retrouvent à peu près en ligne droite. Une telle configuration se reproduit à tous les 584 jours mais puisque l'orbite de Vénus autour du Soleil est inclinée par rapport à celle de la Terre, un observateur terrestre voit généralement Vénus passer au-dessus ou en dessous du disque solaire.

Comme ce sera le cas ce mardi, l'alignement parfait n'est obtenu que lorsque la conjonction inférieure de Vénus se produit à l'intersection du plan orbital de Vénus et celui de la Terre.

En Amérique du Nord, seul le début du phénomène sera visible. Le passage de Vénus débutera vers 18h03, heure de l'Est, au Québec. Le Soleil sera déjà très bas au-dessus de l'horizon ouest-nord-ouest. Pendant près de deux heures, on pourra suivre le lent déplacement de Vénus jusqu'à ce que le coucher du Soleil mette fin aux observations.

Les chanceux installés dans le Pacifique, au Japon, en Australie, en Russie ou en Alaska, auront quant à eux le loisir d'observer le passage de Vénus dans son entier.

De nombreuses séances d'observation sont organisées par les clubs d'astronomie du Québec. Les amateurs d'astronomie doivent toutefois être mis en garde au sujet de l'observation du Soleil: elle doit s'effectuer de façon sécuritaire, à l'aide d'instruments et de filtres spécialisés appropriés.

-