NOUVELLES

USA: la remise en liberté de George Zimmerman étudiée dans quelques semaines (avocat)

05/06/2012 11:43 EDT | Actualisé 05/08/2012 05:12 EDT

L'avocat de George Zimmerman, inculpé du meurtre de Trayvon Martin et de nouveau emprisonné après la révocation de sa liberté conditionnelle, a estimé mardi que l'examen d'une nouvelle demande de mise en liberté sous caution de son client n'aurait pas lieu avant "quelques semaines".

"Une audience ne sera pas programmée avant quelques semaines, et nous déposerons une requête bien avant cette audience", a assuré Me Mark O'Mara dans un bref communiqué.

Dimanche et lundi, il avait assuré qu'il déposerait dès lundi cette requête.

La liberté sous caution de George Zimmerman, qui lui avait été accordée le 20 avril, a été révoquée vendredi par le juge Kenneth Lester, lui ordonnant de se livrer à la justice dans les 48 heures, ce qu'il a fait dimanche.

Le magistrat de Sanford (Floride) avait justifié sa décision en indiquant que M. Zimmerman s'était lancé dans une entreprise de "falsification" destinée à faire baisser le montant de la caution, qui avait été finalement fixée à 150.000 dollars.

Selon le ministère public, M. Zimmerman et sa femme ont sciemment omis de déclarer au tribunal quelque 135.000 dollars, soulignant que le couple avait récolté des dizaines de milliers de dollars via des dons sur internet.

Le 26 février, Zimmerman avait tué par balle Trayvon Martin, un adolescent noir de 17 ans ne portant pas d'arme, alors qu'il effectuait une ronde de surveillance dans son quartier. Il plaide la légitime défense mais est poursuivi pour meurtre et encourt la prison à vie.

La mort de Trayvon Martin a provoqué un fort émoi aux Etats-Unis et déclenché une vaste mobilisation des organisations de défense des droits civiques qui dénoncent un crime raciste.

pb/ag/mdm/lor

PLUS:afp