Le gouvernement fédéral prévoit légiférer sur une drogue de rue controversée qui serait liée à une attaque macabre en Floride, où un agresseur a dévoré une partie du visage d'un homme.

La ministre de la Santé, Leona Aglukkaq, a annoncé mardi que le gouvernement avait l'intention de réglementer le méthylenedioxypyrovalérone (MDPV), un ingrédient important de la drogue désormais connue sous le nom de « sels de bain ».

La drogue, qui ressemble à un simple produit de bain, est devenue tristement célèbre après une attaque survenue le 26 mai dernier à Miami et au terme de laquelle les policiers ont abattu un homme qui arrachait le visage de sa victime avec ses dents.

Les comptes-rendus faits par les médias indiquent que les policiers et les experts en médecine croient que l'attaque est due à la prise de MDPV, qui est présentée par les revendeurs comme étant de l'ecstasy, selon la police.

Mme Aglukkaq a déclaré que le gouvernement souhaitait assujettir le produit à la loi réglementant certaines drogues et autres substances, le plaçant ainsi dans la même catégorie que l'héroïne et la cocaïne.

Les experts ont observé que le MDPV imite les effets de certains stimulants, causant de l'agitation et accélérant le rythme cardiaque, en plus de causer de la paranoïa, des hallucinations et des comportements agressifs.