Huffpost Canada Quebec qc

Luka Rocco Magnotta faisait la fête à Paris

Publication: Mis à jour:
LUKA ROCCO MAGNOTTA
Luka Rocco Magnotta (Facebook) | Facebook

PARIS - Peu de temps après le terrible crime qui lui est reproché, Luka Rocco Magnotta s'est envolé pour Paris où il a fait la fête et surveillé les tentatives des autorités pour le retrouver afin de mieux leur échapper.

La police française a été inondée de renseignements et de témoignages de gens qui affirmaient avoir aperçu le suspect de 29 ans. Grâce à l'alerte lancée par Interpol, sa photo a été affichée partout dans les journaux, à la télévision et sur le Web.

Magnotta regardait les nouvelles pour connaître l'information dont les forces de l'ordre disposaient et agissait en conséquence pour éviter de se faire attraper.

En entrevue téléphonique avec l'Associated Press, Christophe Crépin, un représentant du syndicat de la police, a révélé que plusieurs personnes avaient raconté aux autorités avoir vu l'acteur porno sortir en boîte dans le coin de la Bastille, à l'est de Paris.

L'une d'entre elles a aussi affirmé que Magnotta avait bu un Coca-Cola tard un soir dans un bar du quartier des Batignolles, dans le nord-ouest de la Ville Lumière. Les policiers ont ensuite recueilli la bouteille afin de prélever des empreintes digitales.

Les forces de l'ordre ont également retrouvé des revues pornographiques ainsi qu'un sac vomitoire provenant de l'avion qu'il avait emprunté à Montréal pour se rendre à Paris dans une chambre d'hôtel miteuse à Bagnolet, au nord-est de la capitale française.

«Il avait besoin d'être vu et de faire la fête», a déclaré M. Crépin, qui tenait ses renseignements des agents de l'unité judiciaire chargée de traquer les fugitifs.

«Évidemment, certains des témoins l'ayant croisé ont eu des sueurs froides quand ils l'ont reconnu.»

L'incapacité de Luka Rocco Magnotta à demeurer discret a fini par le conduire à sa perte. Il a été arrêté lundi alors qu'il cherchait de l'information sur lui dans un café Internet de Berlin après qu'un employé l'eut reconnu et arrêté une voiture de police qui passait.

Selon Christophe Crépin, Magnotta avait des connaissances à Paris en raison d'un précédent voyage effectué en 2010.

«Il n'est pas venu ici par hasard. Il savait qu'il pouvait s'arranger facilement à Paris, il connaissait des gens», a-t-il dit, ajoutant que la police avait notamment suivi un homme costaud qui avait été en contact avec le suspect.

Les autorités ont aussi questionné un autre homme qui avait passé deux nuits avec Magnotta et qui n'avait pas réalisé sur le coup qui était son compagnon, a raconté M. Crépin.

Les enquêteurs français ont parfois ressenti de la frustration en raison de l'information rapportée par les médias. Un reportage télévisé a entre autres révélé que la police avait eu recours à la technologie pour repérer le signal du téléphone mobile utilisé par le Canadien, qui a aussitôt éteint l'appareil.

«Il suivait de près ce que faisait la police afin de concocter sa stratégie», a expliqué Christophe Crépin.

M. Crépin a indiqué que des images captées par une caméra de surveillance montrent Luka Rocco Magnotta monter dans un autobus à destination de l'Allemagne vendredi soir et que les autorités allemandes savaient que le fugitif se trouvait probablement à Berlin avant l'arrestation de lundi.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Luka Rocco Magnotta
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction