NOUVELLES

L'équipe d'Italie amorcera l'Euro 2012 sur fond de scandale des matchs truqués

05/06/2012 03:43 EDT | Actualisé 05/08/2012 05:12 EDT

CRACOVIE, Pologne - Du scandale des matchs truqués aux rumeurs de mauvaise préparation, l'équipe d'Italie doit faire face à plusieurs problèmes à l'aube de l'Euro 2012.

Le gardien de but Gianluigi Buffon a vu ses comptes bancaires être scrutés à la loupe et Leonardo Bonucci fait l'objet d'une enquête en rapport avec des allégations de matchs truqués.

Andrea Barzagli pourrait rater le tournoi en raison d'une blessure au mollet et Mario Balotelli est également à l'écart du jeu.

Par-dessus tout, les Italiens ont perdu leurs trois derniers matchs préparatoires par un pointage combiné de 5-0.

L'italie, qui a été éliminée en première ronde de la Coupe du monde 2010, n'a que cinq jours pour se concentrer en vue de son match d'ouverture face à l'Espagne qui amorce la défense de son titre.

Lors de l'Euro 2008, les Italiens s'étaient inclinés contre les Espagnols en quarts de finale.

«L'Espagne joue bien, mais nous ne devrions pas avoir peur de quiconque, affirme le milieu de terrain Claudio Marchisio. Il nous reste du travail à faire dans cette semaine cruciale, mais nous ne nous inquiétons pas.»

Aussi dans le groupe C, l'Italie fera face à la Croatie et l'Irlande qui est dirigée par Giovanni Trapattoni.

Des reportages diffusés la semaine dernière ont mis en lumière les paiements importants effectués par Buffon au propriétaire d'une tabagie qui est impliqué dans les paris sportifs. Le gardien italien n'est pas sous enquête et n'est pas accusé de quoi que ce soit, mais ces révélations ébranlent tout de même le camp des Azzurri.

Comme dans le cas de Bonucci, sa présumée participation au scandale a été révélée après que le défenseur Domenico Criscito eut été renvoyé chez lui puisqu'il fait présentement l'objet d'une enquête.

Toutefois, la Fédération de soccer italienne insiste pour dire que le cas de Bonucci est différent et qu'il n'y a aucune enquête à son sujet contrairement aux rumeurs qui circulent.

Barzagli s'est étiré le mollet gauche dans le match face à la Russie vendredi, et il pourrait s'absenter pendant 20 jours. Il est l'un des quatre joueurs de la formation actuelle qui a remporté la Coupe du monde en 2006 en compagnie de Buffon, Andrea Pirlo et Daniele De Rossi.

Pendant ce temps, Balotelli continue de soigner sa blessure à la cuisse droite. Il s'est entraîné légèrement avant de s'envoler vers la Pologne, mardi.

Même si les Italiens ont remporté quatre Championnats du monde, ils n'ont gagné l'Euro qu'une seule fois, en 1968. Au rythme où vont les choses, il ne semble pas que cette séquence d'insuccès prendra fin cette année.

Lors du dernier match contre la Russie, l'Italie n'a su produire que quelques occasions de marquer. L'entraîneur Cesare Prandelli a déjà indiqué qu'il changerait de stratégie pour le match contre l'Espagne.

«Nous serons prêts pour le match d'ouverture. Je suis optimiste. Nous formons une solide équipe et si l'entraîneur change la formation, ce ne sera pas un problème pour nous», a déclaré le joueur du AC Milan, Ignazio Abate.

PLUS:pc