NOUVELLES

L'objectif de l'Allemagne est de stopper la violence en Syrie (Westerwelle)

05/06/2012 02:50 EDT | Actualisé 05/08/2012 05:12 EDT

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Guido Westerwelle, a déclaré mardi à Abou Dhabi que l'objectif de son pays était de stopper la violence en Syrie et d'éviter une déflagration régionale.

"L'Allemagne a deux objectifs: stopper la violence en Syrie et éviter une déflagration qui risque de mettre le feu à l'ensemble de la région", a déclaré le ministre allemand, actuellement en tournée dans le Golfe, lors d'une conférence de presse avec son homologue émirati, cheikh Abdallah ben Zayed Al-Nahyane.

"Nous devons accentuer la pression sur le régime (du président syrien Bachar) al-Assad car pour nous, les atrocités sont inacceptable", a-t-il dit.

Cheikh Abdallah a de son côté insisté sur l'importance de soutenir le plan de sortie de crise élaboré par l'émissaire international Kofi Annan: "Le temps n'est pas de notre côté et tout retard dans l'application de ce plan rendrait plus difficile une solution en Syrie".

Le ministre émirati a vu "du positif" dans la déclaration du vice-ministre russe des Affaires étrangères, Guennadi Gatilov, assurant que le maintien au pouvoir de M. Assad n'était pas indispensable pour un règlement du conflit en Syrie, alors que Moscou est un soutien sans faille de Damas.

Dans le cadre de sa tournée, M. Westerwelle s'est entretenu mardi matin avec les responsables du Qatar sur la situation dans la région et les relations bilatérales. Il est ensuite attendu en Turquie et au Liban.

Sa visite à Abou Dhabi a coïncidé avec le 40ème anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre les Emirats arabes unis et l'Allemagne, selon l'agence officielle Wam.

str/mh/fc

PLUS:afp