NOUVELLES

Les investisseurs croient que la volatilité est là pour rester, selon la BMO

05/06/2012 11:39 EDT | Actualisé 05/08/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Près des trois quarts des investisseurs canadiens estiment que la volatilité sur les marchés constitue la nouvelle norme, révèle un sondage réalisé pour le compte de BMO Groupe financier.

La banque précise que 72 pour cent des investisseurs interrogés partagent cette opinion. De plus, 84 pour cent d'entre eux affirment avoir changé leurs habitudes de placement pour s'adapter au nouvel environnement.

La Bourse de Toronto a perdu 6 pour cent de sa valeur seulement en mai, quand les investisseurs ont réagi aux problèmes financiers qui ont frappé la zone euro.

Toutefois, près de la moitié des investisseurs canadiens (47 pour cent) considèrent la volatilité qui a dominé sur les marchés internationaux au cours de la dernière année comme une bonne occasion de placement.

Plus de la moitié des investisseurs interrogés, soit 56 pour cent, croient que les problèmes économiques qui ont frappé l'Europe, le Moyen-Orient ainsi que d'autres régions du monde ont exercé une influence négative sur leurs placements.

Le sondage en ligne a été effectué par la firme Pollara, du 17 au 22 mai 2012, auprès d'un échantillon aléatoire de 1 156 adultes Canadiens.

PLUS:pc