NOUVELLES

Les argentiers des pays membres du G7 examinent la situation en Europe

05/06/2012 12:09 EDT | Actualisé 05/08/2012 05:12 EDT

WASHINGTON - Le département américain du Trésor a annoncé que les ministres des Finances et les présidents des banques centrales des sept pays les plus riches de la planète (G7) avaient eu une conférence téléphonique extraordinaire mardi pour examiner les options politiques envisagées par les dirigeants européens pour renforcer l'union financière et budgétaire de la région.

Selon le communiqué, ces responsables se sont entendus pour maintenir une surveillance étroite des événements des principales économies développées et émergentes après le sommet du G20, les 18 et 19 juin à Los Cabos, au Mexique. La crise de la dette dans l'Union européenne devrait figurer en tête des discussions.

Lundi, le gouvernement américain a déclaré que les États-Unis souhaitaient que plus d'efforts soient déployés pour renforcer le système bancaire européen dans les deux prochaines semaines.

Le G7 comprend les États-Unis, le Japon, l'Allemagne, la France, le Royaume-Uni, le Canada et l'Italie.

Le président de la Réserve fédérale américaine, Ben Bernanke, devait être entendu mardi par la commission parlementaire mixte sur l'économie. Il peut s'attendre à de nombreuses questions sur l'impact de la situation européenne sur la croissance américaine et sur les solutions envisagées par la Fed pour le limiter.

Le département américain du Travail a fait état la semaine dernière de la création de 69 000 emplois en mai, le résultat le plus faible depuis un an.

PLUS:pc