NOUVELLES

Le Parlement russe adopte une loi qui impose des amendes salées aux manifestants

05/06/2012 04:32 EDT | Actualisé 04/08/2012 05:12 EDT

MOSCOU - Le Parlement russe a approuvé, mardi, un projet de loi qui multiplie par 150 les amendes imposées aux citoyens qui participent à des manifestations non autorisées.

Les militants de l'opposition craignent que cette mesure nuise au mouvement de protestation contre le président Vladimir Poutine.

Le texte adopté mardi fait passer les amendes de 2000 à 300 000 roubles (de 61 $ CAN à 9300 $ CAN). Il s'agit d'une amende plus sévère que pour beaucoup d'autres méfaits en Russie, notamment la violation d'entrepôts de matériel nucléaire.

Le projet de loi a été adopté par un vote de 241 contre 147 à la Douma. Le texte doit encore être approuvé par la chambre haute et le président Poutine, mais ces deux étapes sont considérées comme des formalités.

Les responsables souhaitent que le texte prenne force de loi avant mardi prochain, jour où l'opposition prévoit organiser une grande manifestation à Moscou.

Une vingtaine de personnes qui manifestaient contre le projet de loi devant le parlement à Moscou ont été interpellées mardi avant l'adoption du texte.

PLUS:pc