NOUVELLES

L'appel d'une dame au 911 a évité une série de crimes, dit la police à Vancouver

05/06/2012 10:58 EDT | Actualisé 05/08/2012 05:12 EDT

SURREY, C.-B. - L'homme soupçonné d'avoir tué deux personnes dans un restaurant de sushis et avoir tiré sur un autre homme a détaillé des plans pour cibler six entreprises et six individus à travers la région métropolitaine et l'île de Vancouver, a indiqué la police.

Angus Mitchell, âgé de 26 ans, a été tué par balles mercredi dernier, après avoir été poursuivi par des policiers qui l'avaient retracé avec l'aide d'une dame ayant appelé le 911.

Sans cet appel, les conséquences des plans d'Angus Mitchell auraient pu être d'une «extrême» gravité, a dit l'inspecteur Kevin Hackett, l'agent responsable de l'équipe d'enquête.

M. Hackett a soutenu que l'homme semblait avoir pris le temps de recueillir des renseignements sur ses éventuelles victimes et planifier ses allées et venues dans les endroits choisis.

Susanne Murphy, une résidante de Maple Ridge âgée de 41 ans, a affirmé mardi qu'elle était dans sa voiture, s'apprêtant à aller promener son chien, lorsqu'elle a aperçu la fourgonnette d'Angus Mitchell.

Quelques minutes auparavant, elle avait entendu à la radio le signalement du véhicule.

«J'étais très nerveuse, a-t-elle confié. J'ignorais s'il se trouvait dans le véhicule, ou s'il marchait dans le secteur, dans les boisés.»

Un peu plus loin, la femme a interpellé deux personnes, dont un homme qui est resté à ses côtés.

À l'invitation de la police, elle a dit être demeurée dans le secteur pendant au moins une heure avant de pouvoir regagner son domicile. Elle a appris à la radio dans sa voiture que le suspect avait finalement été abattu.

Les détails des attaques planifiées incluaient des cartes, des adresses et des numéros de téléphone, mais la police ne sait trop encore ce qui motivait ces gestes.

M. Hackett a dit que certains indices dénotaient des relations «conflictuelles» avec certains des individus concernés.

PLUS:pc