NOUVELLES

Labatt renonce à faire retirer une photo de Magnotta avec l'une de ses bières

05/06/2012 06:38 EDT | Actualisé 05/08/2012 05:12 EDT

TORONTO - La Brasserie Labatt a décidé de laisser tomber la requête qu'elle avait présentée au journal The Gazette lui demandant de retirer de son site Web une photo de Luka Rocco Magnotta posant avec l'une de ses bières.

L'entreprise avait envoyé une lettre au quotidien montréalais afin qu'il enlève un cliché tiré de la page Facebook de Magnotta sur lequel il tenait une bouteille de Labatt Bleue, cliché qui servait à illustrer un article.

Selon les spécialistes du marketing, le fait que Labatt se soit plainte que la photographie nuisait à son image a seulement servi à attirer l'attention sur le lien très ténu entre son produit et celui que les médias ont surnommé « le dépeceur».

Les utilisateurs de Twitter se sont rapidement emparés de cette bévue et ont créé un nouveau mot-clic sur le sujet, #newlabattcampaign, où ils ont commencé à faire des blagues morbides en associant des parties du corps avec la marque de commerce.

Luka Rocco Magnotta devrait être extradé d'Allemagne vers le Canada afin de faire face à plusieurs accusations, dont de meurtre prémédité, en lien avec la mort horrible de l'étudiant chinois Jun Lin et le démembrement de son cadavre à Montréal.

The Gazette a déclaré qu'il ne retirerait pas la photo et Labatt a publié un communiqué mardi après-midi disant qu'elle acceptait la décision du journal et qu'elle considérait le dossier clos.

«Notre but était simplement de protéger notre marque», a indiqué Charlie Angelakos, le vice-président aux affaires d'entreprises de Labatt dans le communiqué.

«Étant donné la gravité de l'histoire sous-jacente, nous avons décidé qu'il était important de demander qu'une autre photo soit utilisée. Une fois que The Gazette a expliqué son point de vue, nous l'avons aussitôt remercié, laissé tomber notre requête et décrété que nous n'irions pas plus loin.»

PLUS:pc