NOUVELLES

La drogue appelée "sels de bain" bientôt illégale au Canada (ministre)

05/06/2012 04:08 EDT | Actualisé 05/08/2012 05:12 EDT

La substance principale de la drogue dite "sels de bain", qui peut entraîner des comportements psychotiques et dangereux, devrait devenir illégale au même titre que l'héroïne et la cocaïne, à l'automne 2012, a annoncé mardi la ministre canadienne de la Santé Leona Aglukkaq.

Ce stupéfiant contient plusieurs stimulants synthétiques dont du méthylène-dioxy-pyrovalerone (MDPV), une substance non réglementée pour l'instant au Canada.

"Les soi-disant +sels de bain+ sont appelés ainsi parce qu'ils ressemblent aux sels de bain vendus dans les pharmacies", a expliqué Mme Aglukkaq à propos de cette drogue qui "ruine des vies et ravage des communautés partout dans le pays".

Cette poudre blanche, qui peut se consommer en inhalation, en injection ou se fumer, est souvent présentée comme un "euphorisant légal" ou "non illégal" sur les sites internet qui la commercialisent.

La substance, d'une "dangerosité extrême", est parfois vendue "sous la forme de cachets d'Ecstasy", selon Mike Cabana, de la police fédérale canadienne.

Dans la province de Nouvelle-Écosse, les autorités locales ont trouvé des "sels de bain" mélangés à du cannabis.

"Les consommateurs pourraient ingérer la substance sans le savoir, ce qui est grandement inquiétant", prévient un rapport du Centre canadien de lutte contre l'alcoolisme et les toxicomanies.

La presse locale américaine a lié l'affaire morbide d'un homme ayant dévoré une grande partie du visage d'un passant, le 26 mai dernier sur un pont de Miami, à la prise de cette drogue, après plusieurs déclarations en ce sens des autorités sanitaires de l'Etat de Floride (sud-est des Etats-Unis).

Au Canada, la présence des "sels de bain" est en recrudescence ces derniers mois dans les provinces qui longent l'océan Atlantique (est), selon les autorités.

vs/via/sam

PLUS:afp