Figurants pour la réaffirmation de la citoyenneté: Sun News savait elle?

Publication: Mis à jour:

OTTAWA _ Des hauts fonctionnaires fédéraux soutiennent que Sun News Network a été directement impliquée dans la décision de faire jouer à des employés du ministère de l'Immigration le rôle de Néo-Canadiens lors d'une cérémonie spéciale de réaffirmation de la citoyenneté organisée en octobre dans les studios de la chaîne de nouvelles.

Ces informations contredisent les déclarations officielles du cabinet du ministre de la Citoyenneté, de l'Immigration et du Multiculturalisme, Jason Kenney, qui a martelé ensuite que ni la chaîne ni le ministre ne savait que les participants à la cérémonie étaient des figurants. Sun News a elle aussi soutenu que ses téléspectateurs avaient été "trompés" par un haut fonctionnaire du ministère.

En octobre dernier, six fonctionnaires ont interprété le rôle de nouveaux citoyens canadiens lors d'une cérémonie spéciale de réaffirmation de la citoyenneté organisée dans les studios de Sun News, aux côtés de trois ou quatre véritables Néo-Canadiens.

L'animateur de Sun News a constamment référé aux participants comme étant des nouveaux citoyens canadiens, même si le juge qui présidait la cérémonie avait précisé que les participants ne faisaient que réaffirmer leur citoyenneté.

Quand La Presse Canadienne a questionné Sun News en février dernier pour savoir pourquoi des employés de l'Immigration avaient joué les figurants, la chaîne a soutenu ne pas avoir été mise au courant de la mise en scène. Une heure plus tôt, un membre du cabinet de M. Kenney écrivait que ni le ministre ni la chaîne n'était au courant du subterfuge.

Pourtant, des documents récemment obtenus révèlent que la réponse initiale préparée pour les médias par des hauts fonctionnaires du ministère précisait que "Sun Media savait que seulement trois Néo-Canadiens s'étaient présentés à la cérémonie et que, comme tout Canadien peut réaffirmer sa citoyenneté, la chaîne s'était vu donner le choix d'utiliser aussi des fonctionnaires" pour son émission.

On y expliquait également que Sun News avait choisi de mettre en ondes "plus de participants que moins", et qu'en toute bonne foi, le ministère avait conclu que "Sun TV savait que ces personnes supplémentaires étaient des figurants".

Mais en fin de journée, cette version ministérielle, approuvée par le sous-ministre, a été écartée, et les hauts fonctionnaires ont appris que c'était le cabinet du ministre qui prenait dorénavant les choses en mains.