NOUVELLES

Des proches de Libanais enlevé en Syrie identifient les ravisseurs (TV)

05/06/2012 03:21 EDT | Actualisé 05/08/2012 05:12 EDT

Des proches de Libanais chiites enlevés en mai dans le nord de la Syrie ont déclaré mardi avoir identifié deux de leurs ravisseurs dans un reportage télévisé sur la rébellion armée contre Bachar al-Assad, rapporte la chaîne LBC.

Plusieurs femmes, qui faisaient partie du groupe de pèlerins enlevés le 22 mai et qui avaient été relâchées sans les hommes de leurs familles, ont contacté LBC après avoir vu lundi ces rebelles à la télévision, rapporte la chaîne.

Le reportage en question a été filmé dans une région turque frontalière de la Syrie et montre deux hommes qui se présentent comme appartenant à l'Armée syrienne libre (ASL, déserteurs).

"Les hommes vus dans le reportage étaient ceux qui ont enlevés leurs maris", indique la chaîne.

Les femmes sont apparues sur la chaîne mardi pour confirmer l'information.

"Ils nous ont dit (...): +Nous sommes de l'Armée (syrienne) libre. Nous ne voulons faire de mal à personne. Certains de nos hommes sont détenus par l'armée syrienne et nous voulons les échanger contre vos hommes+", a déclaré l'une d'elles.

"Nous tenons l'ASL en Turquie et en Syrie pour responsable de la sécurité" de nos proches, a indiqué la femme.

L'ASL avait démenti toute implication dans l'affaire de ces chiites libanais enlevés dans la province d'Alep alors qu'ils rentraient en bus dans leur pays après un pèlerinage en Iran. Les ravisseurs avaient relâché les femmes et les personnes âgées mais avaient gardé onze hommes avec eux.

Un groupe jusqu'alors inconnu, les "Révolutionnaires de Syrie-Province d'Alep", avait affirmé fin mai détenir le groupe, dans un communiqué diffusé par la chaîne satellitaire arabe Al-Jazeera.

Le Liban avait annoncé leur libération peu après l'enlèvement, mais les autorités avaient dû se rétracter.

rd-am/vl/fc

PLUS:afp