NOUVELLES

Dauphiné - 2e étape: déclarations

05/06/2012 11:06 EDT | Actualisé 05/08/2012 05:12 EDT

Daniel Moreno (ESP/Katusha), vainqueur de l'étape: "Quand +Purito+ (Rodriguez) n'est pas là, j'ai plus de responsabilités, surtout dans ce genre d'arrivées. J'ai la liberté de courir comme je l'entends. Les derniers jours du Giro étaient très fatigants, ensuite j'ai surtout cherché à récupérer physiquement et psychologiquement. Le sprint ? Je suis parti de loin, je pense avoir surpris mes adversaires. Au moment du Tour, je vais me reposer. Après, ce sera le Tour de Burgos et la Vuelta, mon prochain rendez-vous."

Julien Simon (FRA/Saur-Sojasun), 2e de l'étape: "J'étais peut-être placé un peu loin dans le sprint et je ne pouvais pas remonter Moreno qui a bien anticipé. Je n'ai pas eu de très bonnes sensations durant la journée mais, comme l'équipe a travaillé pour moi, je me suis forcé pour aller chercher un résultat. J'ai prouvé que je pouvais le faire."

Tony Gallopin (FRA/RadioShack), 3e de l'étape: "J'ai pris la roue de Van den Broeck car je pensais qu'il lançait le sprint. Ce n'était pas le bon choix. Quand Moreno nous a passé, je n'ai pas pu suivre. Dommage, car je crois que c'était jouable dans ce sprint. Vent de face, j'aurais pu profiter de l'apiration."

jm/jr

PLUS:afp