NOUVELLES

Bertuzzi et les Canucks doivent révéler leur entente dans le dossier Moore

05/06/2012 09:48 EDT | Actualisé 05/08/2012 05:12 EDT

TORONTO - Les avocats de Todd Bertuzzi et des Canucks de Vancouver ont perdu leur appel dans l'espoir de préserver la confidentialité des détails de l'entente qui a été conclue l'an dernier dans le dossier de la poursuite de plusieurs millions de dollars déposée par l'ex-joueur de la LNH Steve Moore contre Bertuzzi.

La poursuite civil de Moore en dommages et intérêts a été déposée à la suite d'un incident survenu durant un match le 8 mars 2004, à Vancouver, entre les Canucks et l'Avalanche du Colorado. Bertuzzi, jadis avec les Canucks, a attaqué le joueur de l'Avalanche par derrière et lui a asséné un coup de poing sur le côté de la tête, le propulsant tête la première contre la patinoire. Moore a souffert de trois fractures aux vertèbres, de profondes lacérations au visage et n'a plus jamais joué dans la LNH.

L'incident s'est produit en représaille à la mise en échec de Moore contre le joueur-étoile des Canucks Markus Naslund, appliquée lors d'un match précédent entre les deux équipes. Naslund a été blessé sur la séquence, mais Moore n'a écopé d'aucune pénalité ni de mesures disciplinaires.

L'avocat de Moore, Tim Danson, a découvert en septembre dernier que Bertuzzi, l'ex-entraîneur des Canucks Marc Crawford et le propriétaire de l'équipe Orca Bay avaient conclu une entente afin de se partager la responsabilité de l'incident, advenant que Moore gagne sa cause. Cette information a fait surface après que Bertuzzi eut abandonné une poursuite envers un tiers — Crawford.

PLUS:pc