NOUVELLES

Banques: "possibilité sérieuse" que Chypre ait besoin d'une aide de l'UE

05/06/2012 12:10 EDT | Actualisé 05/08/2012 05:12 EDT

Le gouvernement chypriote a reconnu mardi qu'il existait "une possibilité sérieuse" que Chypre ait besoin d'un plan de sauvetage de l'Union européenne pour son système bancaire, très exposé à la dette grecque.

"La mise en place d'un mécanisme financier de stabilité pour aider le système bancaire, en raison de problèmes liés à une exposition excessive des banques à la Grèce, est une possibilité sérieuse", a déclaré à la presse le porte-parole adjoint du gouvernement, Christos Christofides.

Il a précisé que le gouvernement étudiait différentes façons de soutenir les banques, y compris un prêt contracté "ailleurs". Moscou a déjà prêté 2,5 milliards d'euros à Chypre pour l'aider face à des échéances de dette.

Le gouverneur de la Banque centrale de Chypre, Panicos Demetriades, avait déjà affirmé ces derniers jours que son pays, en récession, n'était pas loin d'une demande d'un plan de sauvetage européen pour son système bancaire.

Le pays est à "un moment important, crucial", avait-il dit au Financial Times, reconnaissant que la nécessité d'obtenir avant fin juin au moins 1,8 milliard d'euros pour recapitaliser la Marfin Popular Bank, la deuxième banque du pays et la plus exposée à la dette grecque, rendait un recours à l'UE plus probable.

cc/al/cco/fc

PLUS:afp