NOUVELLES

Arrêt du nucléaire en Allemagne: un ministre souhaite une réflexion sur le coût

05/06/2012 07:42 EDT | Actualisé 05/08/2012 05:12 EDT

BERLIN - Le ministre allemand de l'Économie a déclaré mardi que son pays devait réfléchir plus sérieusement aux moyens de garantir l'approvisionnement en électricité à un prix stable et raisonnable dans le cadre du plan d'arrêt des centrales nucléaires d'ici dix ans.

Philip Rösler estime que le débat actuel sur la réforme énergétique de l'Allemagne «manque d'honnêteté». Les prix vont augmenter car d'importantes subventions seront nécessaires pour développer les énergies renouvelables appelées à remplacer le nucléaire, a-t-il expliqué.

Le ministre a déclaré que les subventions devraient être réduites pour maintenir des coûts raisonnables et préserver la compétitivité de l'industrie. Il a souligné qu'on ne pouvait pas prédire les prix de l'énergie avec exactitude compte tenu de la nécessité d'investir pour mettre à niveau le réseau électrique et la production. Mais «ce ne sera pas donné», a-t-il estimé.

Le ministre de l'Environnement, Peter Altmaier, a estimé que la mise en oeuvre de la réforme énergétique, décidée il y a un an après la catastrophe nucléaire au Japon, «serait déterminante pour l'image de l'Allemagne en tant que puissance industrielle de premier plan».

PLUS:pc