NOUVELLES

Un professeur soupçonné d'agressions sexuelles sur des fillettes au Liban

04/06/2012 02:43 EDT | Actualisé 04/08/2012 05:12 EDT

Les autorités libanaises ont ouvert une enquête sur des soupçons d'agressions sexuelles commises par un professeur sur des fillettes âgées de six à huit ans, ont indiqué des responsables lundi.

"L'affaire d'agressions sexuelles est désormais entre les mains de la justice", a déclaré le ministre des Affaires sociales Waël Bou Faour lors d'une conférence de presse, en ajoutant qu'aucun crime "ne resterait impuni".

Lors d'une autre conférence de presse, le directeur d'une école privée catholique a indiqué que le professeur avait été limogé la semaine dernière, après que des médias eurent fait état d'accusations d'agressions sexuelles.

Des parents ont déclaré à l'AFP que les fillettes qui auraient été victimes de l'enseignant étaient âgées de six à huit ans.

Une mère a expliqué que sa fille de huit ans disait "toujours qu'elle n'aimait pas ce professeur" mais a-t-elle ajouté, "je n'y prêtais pas tellement attention".

"Il y a quelques jours, elle m'a dit qu'il avait touché ses parties intimes et qu'il se plaçait très près d'elle quand il voulait expliquer quelque chose à la classe", a-t-elle précisé.

Soulignant que "ce n'était pas la première affaire de ce type au Liban", M. Bou Faour a précisé qu'un comité conjoint issu des ministères des Affaires sociales, de l'Education et de la Justice avait été mis en place pour lancer un programme destiné à sensibiliser sur cette question.

rd/hkb/kir/cco/hj

PLUS:afp