NOUVELLES

Singapour veut lutter contre les chutes de femmes de ménage par les fenêtres

04/06/2012 06:55 EDT | Actualisé 04/08/2012 05:12 EDT

SINGAPOUR - Le gouvernement de Singapour a décidé de renforcer les règles encadrant le nettoyage des fenêtres dans les édifices en hauteur, après la mort de neuf femmes de ménage depuis le début de l'année.

Le ministère du Travail a fait savoir dans un communiqué diffusé lundi que les femmes de ménage ne pourraient plus laver les vitres extérieures sans supervision. Selon lui, sept des neuf femmes victimes d'une chute fatale cette année ont trouvé la mort en nettoyant les vitres ou en étendant du linge dans des conditions dangereuses.

Les médias locaux ont diffusé lundi les photos d'une femme de ménage indonésienne de 29 ans tombée par la fenêtre de l'appartement de son employeur au 12e étage vendredi, mais rattrapée et sauvée un étage plus bas par des voisins.

Les neuf femmes de ménage mortes depuis le début de l'année étaient originaires d'Indonésie, comme environ la moitié des 200 000 femmes employées dans ce secteur à Singapour.

PLUS:pc