NOUVELLES

L'action de RIM, le fabricant du BlackBerry, en chute libre à la Bourse de Toronto

04/06/2012 02:31 EDT | Actualisé 04/08/2012 05:12 EDT
CP

Le titre de Research in Motion (RIM), le fabricant canadien du téléphone intelligent BlackBerry confronté à de graves difficultés, perdait 6,09% lundi à la clôture à la Bourse de Toronto, dépassant à peine le seuil de 10 dollars, à 10,03 dollars.

A Wall Street, sur le Nasdaq, RIM perdait à la clôture 5,85%, à 9,66 dollars.

L'action de RIM, actuellement à ses niveaux les plus bas depuis 2003, a enregistré plusieurs journées de déclin, totalisant près de 15% de baisse depuis l'annonce, le 29 mai dernier, de pertes "probables" au premier trimestre de l'exercice 2012-2013 et des difficultés qui vont selon le groupe se poursuivre pendant les prochains trimestres.

En même temps, le groupe a déclaré vouloir faire un milliard d'économies d'ici fin 2013 et annoncé des "baisses d'effectifs importantes" d'ici la fin de l'année.

Le groupe a chargé JPMorgan Chase et RBC Capital Markets de l'aider à étudier ses options stratégiques, ce que de nombreux experts ont interprété comme un prélude à la vente de l'entreprise, écrasée par ses concurrents, dont notamment Apple et le système Android de Google.

via/jl/sl/mdm