NOUVELLES

Quatre supplétifs de l'armée tués dans un attentat suicide au Yémen

04/06/2012 03:39 EDT | Actualisé 03/08/2012 05:12 EDT

Quatre supplétifs de l'armée ont été tués lundi dans un attentat suicide contre leur position dans le sud du Yémen, théâtre d'une offensive contre Al-Qaïda, a annoncé une source au sein de ces supplétifs.

En outre, six combattants d'Al-Qaïda ont péri dans des combats avec l'armée près de Zinjibar, chef-lieu de la province d'Abyane, aux mains du réseau extrémiste depuis plus d'un an, selon une source militaire.

"Quatre de nos hommes sont morts dans une attaque ce matin à l'aide d'une voiture piégée conduite par un kamikaze contre leur position à Oum Sorra", entre Loder et Chaqra, au sud de Zinjibar, a déclaré un porte-parole des Comités de défense populaire.

En milieu de journée, les comités populaires ont mis en échec un autre attentat suicide contre leur point de contrôle au sud-est de Loder, selon ces supplétifs de l'armée.

Un kamikaze, qui avançait à pied vers la position, s'est fait exploser lorsque des supplétifs l'ont repéré et pointé leurs armes en sa direction, a-t-on ajouté de mêmes sources.

A Zinjibar, six combattants d'Al-Qaïda ont été tués et cinq autres blessés dans des accrochages avec l'armée, qui tentait d'avancer dans le sud de la ville, a indiqué une source militaire.

Un soldat a été blessé dans les combats, a-t-on ajouté de même source.

Les membres des comités prêtent main-forte à l'armée dans son offensive contre Al-Qaïda lancée le 12 mai.

L'offensive se concentre essentiellement sur Zinjibar et sur la localité voisine de Jaar, un autre fief du réseau extrémiste dans la province d'Abyane.

L'armée a affirmé avoir coupé dimanche la ligne d'approvisionnement d'Al-Qaïda entre Zinjibar et Chaqra, une ville côtière distante de 35 km.

Depuis le début de cette offensive, 397 personnes ont été tuées selon un bilan compilé par l'AFP de différentes sources: 291 membres d'Al-Qaïda, 66 soldats, 22 supplétifs de l'armée et 18 civils.

str/mh/tm/hj

PLUS:afp