Huffpost Canada Quebec qc

La preuve est close au procès pour meurtre du juge Jacques Delisle

Publication: Mis à jour:
JACQUES DELISLE
PC

QUÉBEC - Le juge à la retraite Jacques Delisle ne témoignera finalement pas à son procès où il est accusé du meurtre prémédité de son épouse.

Son avocat, Me Jacques Larochelle, a indiqué lundi, au Palais de justice de Québec, qu'il avait terminé la présentation de sa preuve. C'est donc dire que les parties entameront leurs plaidoiries, étape qui doit s'amorcer mercredi.

La Couronne prétend que Jacques Delisle est responsable du meurtre prémédité de son épouse, morte d'une balle à la tempe, dans leur condominium de Québec, le 12 novembre 2009. Marie-Nicole Rainville était paralysée et diminuée depuis un certain temps à cause d'un accident vasculaire cérébral.

À la fin de la semaine dernière, le tribunal a entendu Anne-Sophie Morency, la petite-fille du juge Delisle, qui a témoigné pour la défense. La jeune femme a raconté qu'elle avait toujours été près de sa grand-mère mais qu'après avoir fait son AVC, cette dernière n'était plus la même femme et qu'elle était déprimée.

Mme Morency a ajouté que M.Delisle s'était toujours occupé de sa femme de façon exemplaire.

Jacques Delisle, qui est maintenant âgé de 77 ans, a été juge à la Cour d'appel du Québec de 1992 à 2009.

-