NOUVELLES

Nigeria: Boko Haram revendique l'attentat contre une église, menace des journalistes

04/06/2012 12:25 EDT | Actualisé 04/08/2012 05:12 EDT

Le groupe islamiste nigérian Boko Haram a revendiqué lundi l'attentat-suicide contre une église qui a fait quinze morts la veille dans le nord-est du Nigeria, et menacé une nouvelle fois de s'en prendre aux journalistes, selon un communiqué transmis par mail à la presse.

"Dieu nous a donné la victoire en lançant une attaque-suicide contre une église du quartier de Yelwa, dans la ville de Bauchi", affirme ce communiqué, transmis lundi depuis une adresse mail déjà utilisée par le groupe pour revendiquer de précédents attentats.

Rédigé en haoussa, une langue parlée dans le nord du Nigeria, le communiqué ne donne aucune raison particulière pour justifier l'attaque, et par ailleurs ne précise pas l'identité du kamikaze.

"Nous conservons les traces de tous les articles de presse à notre propos (...). il est trop tard maintenant que nous avons établi nos plans et que nous allons commencer nos opérations, en particulier contre les journalistes", menace le texte.

Boko Haram accuse les journalistes "d'articles partisans" pour avoir repris des communiqués officiels des autorités nigérianes tout en ignorant ceux du groupe islamiste.

Un kamikaze a tenté dimanche de faire exploser une voiture piégée dans une église de la ville de Bauchi, tuant au moins quinze personnes à proximité. L'homme a foncé au volant de son véhicule sur un barrage à proximité de l'édifice.

abu-ade/mjs/hba/sba

PLUS:afp