MAIDUGURI, Nigeria - La secte islamiste Boko Haram a revendiqué, lundi, l'attentat-suicide à la voiture piégée qui a fait au moins 15 morts la veille devant une église de Bauchi, dans le nord du Nigeria.

L'explosion s'est produite alors que des fidèles quittaient l'église après la messe de dimanche matin. L'attentat, qui a également fait des dizaines de blessés, a été revendiqué dans un communiqué envoyé à la presse lundi.

Boko Haram mène une lutte sanglante contre le pouvoir central nigérian. La secte islamiste est tenue responsable de la mort de plus de 550 personnes depuis le début de l'année, selon un décompte de l'Associated Press.