NOUVELLES

Les audiences publiques sur un projet de mine d'uranium débutent mardi

04/06/2012 06:28 EDT | Actualisé 04/08/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - La Commission canadienne de la sûreté nucléaire (CCSN) se penchera cette semaine sur le projet de mine d'uranium de la compagnie Strateco, qui souhaite exploiter un gisement près des monts Otish, dans le Nord-du-Québec.

Les audiences publiques débuteront mardi à Mistissini et se poursuivront mercredi à Chibaugamau.

Croyant que la population québécoise aurait intérêt à s'intéresser plus étroitement à l'avenir de l'uranium dans la province, la coalition Québec meilleure mine! invite les citoyens à participer aux audiences.

Marc Fafard, porte-parole de la coalition, a expliqué que les consultations visent à présenter l'analyse que fait la commission de deux rapports se penchant sur le projet, l'un fédéral et l'autre provincial.

La CCSN doit notamment partager son avis technique sur la sécurité du projet de mine d'uranium ainsi que les enjeux qui lui sont reliés.

Les parties intéressées pourront également faire part de leurs points de vue. Des représentants de Strateco seront notamment présents, de même que ceux de la coalition.

Selon M. Fafard, Strateco ne dispose pas de l'acceptabilité sociale nécessaire pour aller de l'avant avec son projet. De plus, il rappelle que la mobilisation citoyenne contre l'exploitation de mines d'uranium a réussi à faire reculer les compagnies minières à trois reprises dans les dernières années concernant des projets à Sept-Îles, en Minganie et en Gaspésie.

La Coalition Québec meilleure mine! a également prévu plusieurs activités de mobilisation dès lundi à Mistissini, une communauté crie qui risquerait d'être affectée par la mine d'uranium.

Un concert bénéfice et un rassemblement auront notamment lieu lundi.

Strateco prétend que son projet de mine d'uranium dans les monts Otish est l'un des projets ayant la plus forte teneur uranifère au monde.

-

PLUS:pc