NOUVELLES

Le MD-83, membre d'une gamme d'avions parmi les plus vendus au monde

04/06/2012 07:10 EDT | Actualisé 04/08/2012 05:12 EDT

Le MD-83, dont un exemplaire s'est écrasé dimanche au Nigeria, offre le plus long rayon d'action de la gamme des biréacteurs MD-80, parmi les plus vendus de l'histoire de l'aéronautique.

Le premier McDonnel Douglas MD-80 (dérivé du DC-9), est entré en service en 1980. Il est conçu pour transporter 172 passagers maximum, assis cinq par rangée en classe économique.

Boeing a continué à en produire après avoir absorbé McDonnel Douglas en 1997 mais le dernier modèle est sorti de la chaîne de production en décembre 1999.

Ses réacteurs, construits par Pratt and Withney, consommaient trop pour lui permettre de continuer à concurrencer efficacement les 737 de Boeing et les A320 d'Airbus.

Les MD-80, produits à 1.191 exemplaires en 20 ans, restent tout de même parmi les plus vendus au monde, derrière les 737 et l'A320. Ils sont en service dans le monde entier.

Le MD-83, entré en service en 1985, a une plus grande autonomie que les autres modèles de la gamme: il peut emporter 153 passagers sur 4.630 km.

Un appareil de ce modèle s'est écrasé dimanche sur Lagos, la capitale économique du Nigeria. Il n'y a eu aucun survivant parmi les 153 personnes à bord. On ignorait le nombre de victimes au sol. Avant cette catastrophe, dont les causes n'ont pas été établies, le MD-83 avait connu deux accidents majeurs.

En janvier 2000, un MD-83 d'Alaska Airlines s'était abîmé dans le Pacifique, tuant les 83 personnes à bord, à la suite de la perte du controle du stabilisateur horizontal. L'accident a été attribué à un défaut de maintenance.

En novembre 2007, un MD-83 de la compagnie turque Atlasjet s'était écrasé en Turquie, tuant les 57 personnes à bord. L'accident a été attribué à une perte d'orientation du pilote.

pmr/Dt/jlb

PLUS:afp