NOUVELLES

La Libye depuis la chute de Mouammar Kadhafi

04/06/2012 01:54 EDT | Actualisé 04/08/2012 05:12 EDT

Dates-clés de la Libye depuis la chute de Mouammar Kadhafi, tué peu après son arrestation à Syrte, en octobre 2011, après 42 ans de règne.

--2011--

- 20 oct: Le leader déchu en fuite Mouammar Kadhafi, au pouvoir depuis 1969, est tué dans le dernier assaut contre sa région d'origine, Syrte, à 360 km à l'est de Tripoli, annonce le Conseil national de transition (CNT, ex-rébellion).

Il était confronté depuis février à un soulèvement ayant débuté dans l'Est avant de se transformer en une confrontation armée qui a abouti à la chute de Tripoli en août, grâce à l'appui décisif d'une opération internationale lancée dès mars. Il est le seul dirigeant arabe à avoir été tué depuis l'éclatement du Printemps arabe.

- 23 oct: Le CNT proclame la "libération totale" du pays. Le conflit a fait plus de 30.000 morts (CNT).

- 31 oct: Fin de l'opération de l'Otan "Protecteur unifié", sept mois après les premiers bombardements de l'Alliance contre des positions des forces de Kadhafi.

- 19 nov: Arrestation dans le Sud de Seif al-Islam, recherché par la Cour pénale internationale (CPI) pour des crimes contre l'humanité

- 22 nov: Le Premier ministre Abdel Rahim al-Kib annonce son gouvernement.

- 12-13 déc: Manifestation à Benghazi, dans l'Est, pour dénoncer le CNT, accusé de manque de transparence sur ses activités et sa composition.

--2012--

- 26 jan: Des organisations de défense des droits de l'Homme dénoncent une pratique "généralisée" de la torture sur des détenus partisans présumés de l'ex-régime.

- 28 jan: Adoption de la loi électorale qui régira l'élection d'une Assemblée constituante en juin, quota de 10% pour les femmes abandonné.

- 12 fév: Début d'affrontements tribaux à Koufra (sud-est). Plus de 100 morts en deux semaines.

- 20 fév: Election du conseil local de Misrata, 1er scrutin depuis plus de 40 ans.

- 6 mars: Des chefs de tribus et de milices proclament à Benghazi l'autonomie de la Cyrénaïque (est), suscitant des craintes de partition du pays.

- 17 mars: Abdallah al-Senoussi, beau-frère de Kadhafi et recherché par la CPI, est arrêté à l'aéroport de Nouakchott.

- 31 mars: Cessez-le-feu entre tribus rivales à Sebha (sud), après six jours de combats (plus de 147 morts et 395 blessés).

- 2-4 avr: 18 morts et quelque 250 blessés dans des combats entre groupes berbères de Zouara et hommes armés de villes arabes voisines, dans l'Ouest. Les nouvelles autorités peinent à contrôler les dizaines de brigades d'ex-rebelles qui continuent de faire la loi dans le pays.

- 29 avr: Le gouvernement d'Abdel Rahim al-Kib maintenu, malgré les tensions, notamment pour garantir le succès des élections de juin.

- 8 mai: Les autorités font usage de la force pour déloger d'ex-rebelles ayant pris d'assaut le siège du gouvernement à Tripoli pour réclamer des primes.

- 4 juin: Des miliciens prennent d'assaut l'aéroport de Tripoli, bloquant le trafic aérien, pour dénoncer le mystérieux "enlèvement" de leur chef.

Lourdes peines pour des Ukrainiens, Russes et Bélarusses, accusés d'avoir été des mercenaires de Mouammar Kadhafi.

acm/cco

PLUS:afp